Back to Top
Lundi 21 novembre 2016

Primo-accédants : devenez propriétaire avant 2017 !

Le marché de l'immobilier est en bonne santé, les professionnels sont confiants et les taux d'emprunts sont au plus bas. Une conjoncture favorable pour ceux qui souhaitent devenir propriétaire. Cependant, il est fort probable que ces taux repartent à la hausse dès 2017. 

Des taux bas pour un projet immobilier réussi

Avec les taux d'emprunts bas que l’on constate actuellement sur le marché de l’immobilier, les primo-accédants bénéficient d’un plus fort pouvoir d’achat pour acheter leur logement. Combiné au renforcement du Prêt à Taux Zéro, la baisse des taux facilite fortement l'accession à la propriété, devenue particulièrement attractive et plus aisée à mettre en place financièrement !

En profitant de ces faibles taux d’intérêts, il est alors possible pour le même budget, d’envisager l’acquisition d’un logement plus grand ou mieux situé. En effet, l’économie réalisée sur votre prêt immobilier vous permet de revoir vos attentes à la hausse, notamment en faisant le choix de matériaux et/ou d’équipements plus performants (isolants, systèmes de chauffage) pour votre appartement ou maison.

Un marché immobilier neuf en croissance

Parallèlement à la mise en place du dispositif Pinel et du Prêt à Taux Zéro, les taux d'emprunts ont permis de redonner un nouveau souffle au marché immobilier. On constate en effet une hausse des ventes de 22% sur les six premiers mois de l'année 2016 par rapport à la même période en 2015.

Pour cette raison, les professionnels de l’immobilier estiment raisonnable de voir une progression des ventes dans le neuf de l'ordre de 38% au cours des 12 prochains mois. Ainsi, ils sont près de 80% à se prononcer optimistes pour l'évolution du marché immobilier ; de quoi accroître la confiance des particuliers selon le dernier baromètre du Crédit Foncier sur le moral des professionnels de l'immobilier paru en septembre.

Une hausse des taux immobiliers prévue en 2017

Malgré une diminution constance des taux d’emprunts immobiliers depuis plusieurs mois, il est malheureusement peu probable que le phénomène se poursuive sur l’année 2017. En effet, aussi attractifs soient-ils, les taux pratiqués par les banques devront affronter plusieurs épreuves qui laisseront des impacts significatifs dès 2017.

En France, les banques souhaitent conserver ces taux bas aussi longtemps que possible mais la Banque Centrale Européenne a pour projet de supprimer le programme de rachats actifs. De plus, les différentes entités bancaires subiront des restrictions plus sévères vis-à-vis de la gestion de leur finance et ne pourront pratiquer des taux aussi bas sans se mettre en danger.

C'est pourquoi, bien que très optimistes sur l'évolution du marché immobilier, les professionnels s'attendent d'ores et déjà à des hausses à partir de 2017 et encouragent les primo-accédants indécis à concrétiser leurs projets immobiliers rapidement. 

AddToAny

Parlons de votre projet, contactez-nous

Nos conseillers sont à votre écoute

05 34 43 42 42

Prendre RDV sur Skype