Back to Top
Mardi 12 mars 2019

Les derniers chiffres de l'immobilier neuf ont été communiqués pour l'année 2018, sur Toulouse et son aire urbaine. L'ObserveR de l'immobilier a analysé le marché en décortiquant les volumes de ventes, l'évolution des prix au m2, les typologies de logements proposés et les profils d'acheteurs. Plusieurs tendances fortes ressortent. Si les investisseurs restent très majoritaires et les prix toujours élevés, les propriétaires-occupants, y compris primo-accédants, se font plus de place, notamment grâce à l'accession aidée à la propriété, quel que soit les dispositifs (Accession à prix maîtrisés, PSLA, etc.). 

L'offre de logements neufs se tasse à Toulouse, les prix restent élevés

En 2018, les mises en vente de logements neufs ont été moins nombreuses que l'année précédente, qui avait atteint des records : 

  • 6860 sur l'aire urbaine toulousaine (vs 9209 en 2017)
  • 3241 à Toulouse intra-muros (contre 4882 en 2017)

Les ventes nettes en immobilier neuf sont quant à elles quasi stables à Toulouse (3729 contre 3739 en 2017) et en léger repli sur l'ensemble de l'aire urbaine (7055 contre 7699 en 2017).
Si l'on regarde les prix de vente des logements neufs, ceux-ci ont progressé autant sur l'aire urbaine toulousaine (3701 €/m2 de moyenne, hors logement aidé) que sur Toulouse intramuros (3897 €/m2 de moyenne, hors logement aidé).

Des ventes à propriétaires-occupants plus nombreuses, à Toulouse et dans la métropole, en 2018  

 

S'agissant de la typologie des acquéreurs, celle-ci a évolué. Les acheteurs de logements neufs restent certes dominés par les investisseurs (71 %, pour 5037 ventes sur l'aire urbaine toulousaine) mais les propriétaires-occupants gagnent en importance (29 % pour 2018 ventes sur l'aire urbaine, contre 26 % en 2017).  A Toulouse intra-muros, leur part bondit même de 21 à 28 % des acquéreurs, sur un an. 

Un recours massif aux dispositifs d'accession aidée à la propriété par les primo-accédants, à Toulouse

Si l'on regarde la part représentée par l'accession aidée dans les ventes totales à occupants en immobilier neuf, on se rend compte de l'importance grandissante des dispositifs d'accession aidée à la propriété. Sur l'aire urbaine toulousaine, 43 % des ventes à occupants (859) se sont réalisées en accession aidée, dont 468 via la PSLA et 328 via l'accession à prix maîtrisé.
Sur Toulouse intra-muros, les primo-accédants sont encore plus présents ! En effet, plus d'une vente à propriétaires-occupants sur deux (53 %, soit 550 ventes) s'est conclue sous la forme d'une accession aidée ! L'accession à prix maîtrisé a concerné 356 ventes de logements neufs à Toulouse, tandis que la Location-Accession (PSLA) a permis 194 achats progressifs de logements neufs.

Des aides financières toujours nombreuses pour accéder à la propriété dans l'immobilier neuf 

L'accession à prix maîtrisé poussé par les décideurs publics sur l'immobilier neuf, via des partenariats avec des promoteurs, est entré en vigueur en 2018 à Toulouse. Elle a semble t-il porté ses fruits, pour le primo-accédants. Mais comme les chiffres le souligne, d'autres leviers existent, à commencer par la Location-Accession (PSLA), dont Procivis Midi-Pyrénées est le spécialiste régional

Pour rappel, les primo-accédants désireux d'accéder à la propriété peuvent aussi bénéficier du Prêt Accession Toulousain (PAT) sur certains quartiers prioritaires, ainsi que du Prêt à Taux Zéro (PTZ), jusqu'à fin 2021 pour les zones les plus tendues. Si vous souhaitez acheter votre logement neuf dans une commune située en zone B2, dépêchez-vous : vous ne pourrez bénéficier du PTZ que jusqu'à fin 2019.    

AddToAny

Parlons de votre projet, contactez-nous

Nos conseillers sont à votre écoute

05 34 43 42 42

Prendre RDV sur Skype